LE JARDIN DU PARFUMEUR
ESCALE SENSORIELLE

A la découverte des jardins remarquables de Salagon (www.musee-de-salagon.com), créés selon les principes de l’ethnobotanique, dans le joli village provençal de Mane (04), j’ai fait deux très belles rencontres: Tachka et François.

Tous deux vous inspirent naturellement : leurs explications vous éclairent sur la relation entre les hommes et leur environnement végétal, et leurs histoires authentiques vous transportent.

Les mots de Tachka résonnent encore en moi comme une source d’inspiration inépuisable. Elle est une conteuse hors-pair.

Je l’entends encore me raconter une des coutumes locales de glisser le fenouil dans les serrures pour protéger les maisons de la foudre en temps d’orage. Et moi d’imaginer immédiatement une composition aromatique moderne, aux accents de graines de fenouil, aussi vibrante que crémeuse sur le thème du coup de foudre !

François a une connaissance et un amour exceptionnels du végétal. Jardinier passionné, il cultive ses jardins à son image : un peu sauvagement juste ce qu’il faut, généreusement, patiemment, avec surprise et curiosité et surtout avec beaucoup d’observation et d’attention.

 

Alors comme une évidence ou une question de bon sens, il fallait un jardin chez Le parfumeur français !

Il serait une invitation à découvrir l’histoire fabuleuse du parfum : « du végétal jusqu’au flacon »

Ce serait un havre coloré et odorant composé de fleurs, de plantes, de graines, de bois, d’épices, de résines… à l’origine des produits naturels (existants ou à venir) de l’orgue du parfumeur.

Un refuge de verdure et d’eau où se (re)poser, observer, réfléchir, échanger, contempler, s’inspirer, respirer, sentir, écouter, toucher, voir, goûter et donc vivre !

 

Il en est aujourd’hui au stade d’agencement. Le début de la mise en œuvre est prévu à l’automne.

 
LE CARNET DE NOTES
PENSEES PARFUMEES
LES VOYAGES D'UN PARFUMEUR GLOBETROTTEUR
LES ETOILES INSPIRANTES

Lettre à Coco

Chère Gabrielle,

 

Si j’avais pu vous rencontrer, je vous aurais dit, combien chaque jour, vous m’inspirez.

Nous aurions, nez à nez, exprimé nos idées, comme celle que « Rêver est une chose sérieuse et se donner les moyens d’être exaucé l’est encore davantage »

 

Je vous entends m’affirmer qu’il faut:

 

Aller au bout de ses envies, explorer et partager

Faire du travail et de l’effort des moteurs du quotidien

Devenir, avec détermination, passion et goût des autres, celui que nous choisissons d’être

Etre attaché à sa terre natale tout en étant citoyen du monde pour découvrir l’inspiration à travers les lieux et les rencontres

Aimer la vie 

Être généreux pour déclencher le plaisir

Affronter la difficulté de parcourir, à chaque création, le chemin long et formateur pour atteindre le plaisir partagé, et accepter de ne pas toujours y arriver 

Douter, apprendre à perdre et apprendre en perdant pour progresser

Être convaincu que rien est impossible et que les défis motivent, tendent à donner le meilleur de soi-même et à être créatif

Garder l’esprit ouvert, être curieux, se laisser surprendre et rester libre.

Oser, assumer, inventer, contraster, exiger, maîtriser, transgresser et grandir pour allumer la vie et sublimer le temps

 

Et ces mots sont une motivation, chaque jour, pour devenir un compositeur de parfum, déclencheur d’émotions telles de petits bonheurs qui caressent, tempêtent et tiennent tête, grâce à la complicité du naturel complexe et la singularité d’une (al)chimie innovante.

 

Pour tout cela, je vous remercie, avec cœur et sincérité, d’être une de ces étoiles qui éclaire, avec lucidité, exigence et élégance, mon parcours de femme, de parfumeur et de mère.

 

Parfumément vôtre,

 

Joëlle

Cher Philippe,

 

Je n’ai pu résister, en retour de votre générosité et de la qualité exquise de vos mets, à composer, pour vous, amateur de parfum, une création olfactive sur l’idée d’une infusion de cédrat et de gingembre aux inflexions de verveine rouge, de menthe citrata, de pêche de vigne, de feuilles de figuier et de sirop d’érable.

 

Merci encore pour notre discussion qui m’a nourrie, inspirée et ravie en toute simplicité.

 

A bientôt, j’espère, pour une nouvelle rencontre nez/papilles!

 

Parfumément vôtre,

 

Joëlle

Lettre à Philippe Da Silva, chef de l’Hostellerie des gorges de Pennafort

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
  • Mail-2
Le Parfumeur Français